Baiser nocturne

 

Dame Blanche tendait sa joue
Ronde comme l’œil de Nuit

L'oiseau
Battant des ailes pour l'envol de son rêve
S'éleva loin là-haut
Encore plus loin davantage
Et de son bec en lance de ciel
Embrassa la joue lunaire

Dame ébahie resta sans voix
Mais il était déjà parti
Laissant autour de la joue
Le halo de son rêve d'oiseau

Romane

Photo : Alain Fremond



20/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres