D'en-haut d'en-bas

D’en-haut d’en-bas

 

J’ai la tête à l’envers et je danse au plafond

Allégresse aux chevilles sur une chanson triste

Et le monde à l’endroit accroché tout en bas

Tourne tourne et chavire et s’en va et s’en vient

Et le monde à l’endroit applaudit au vertige

 

Dans le ciel inversé la pluie pousse comme fleur

Charrie sa sève d’eau comme on lave ses yeux d’une ombre passagère

Et tend ses doigts fluides en longs ruissellements

Vers un soleil rentré dans le creux de son cœur

 

Et je danse au plafond

Les pieds dans sa fraîcheur et la tête à l’envers

Je danse jupe au vent

Avec entre ses plis

La candeur d’une chorégraphie sans partition

Ni filet

 

Pendant qu’en bas ils scandent au défi du grand saut

 

Romane



04/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres