La chanson tendre

 

 

J’aimerais écrire une chanson tendre

Qu’on accrocherait à la poitrine des amours heureuses

Pour qu’elle danse au vent du soulèvement

De l’instant de grâce

Que les bouches après un baiser

La fredonnent léger avant le prochain

 

Une partition

Déroulée aux pieds des amants joyeux

Comme un chemin d’herbes fraîches

Longeant les murets les ruisseaux l’ombre des arbres

Le soleil sur les draps au fil de l’été

 

Une sonate à saveur de vin frais

Qui coulerait bon la vigne et le repos

Au temps de la clairière

Quand la robe froisserait sous caresse amoureuse

A l’heure du désordre des heures

 

Les mots existent-ils

Ceux que je n’ai pas trouvés

Ou bien est-ce l’amour

Qui ne sait pas se dire ?

 

Romane

 

 



28/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres