Post-preuves

Post-preuve

 

Je lève mon verre

Aux paroles qui s’envolent

Quand elles emportent avec elles l’inadéquation de leurs affirmations devant le vide des actes

Quand elles expriment à grands coups d’ailes

Le verbiage pour rien pour battre le vent pour l’importance d’une existence à tout prix pour l’indifférence

Oui c’est ça

Pour rien

Mon verre à l’imposture de leur sens

Quand ils disent un sentiment aléatoire en trompe cœur

En cavale pré-formulation

Aux mots jolis enrubannés portant l’or d’un sceau chimérique

Bien trop empressés pour suggérer la noblesse

Et je bois oui je bois la suave liqueur

Des gestes aux attentions spontanées

Je bois la délectable gorgée

Aux post-preuves

 

 

Romane



02/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres