A Gani Azemi - La mort n'existe pas

 

Un jour la voix

Un jour la voix et les bras

Un jour la voix et les bras et le cœur

Battant

Le sang de vie d’amour

 

Et puis plus rien

 

Un silence brûle l’âme

Du  vide

 

A genoux

Sidérée

Je regarde le temps d’avant

Etale

Impassible

 

Dedans

La mémoire se tord

De douleur

Hier ne reviendra pas

 

Un jour

Et puis plus rien

 

Alors

Se relever encore

Aimer encore

Aimer seulement

Aimer

 

Romane. 07/02/2013

A mon ami Gani, à Mereme, Ardian et Arben.

 

http://romane.blog4ever.com/blog/lire-article-86614-1923777-gani_azemi___lettres_a_mon__voisin_serbe.html



07/02/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres