Iceberg à l’endroit à l’envers


 

Il arrive ce temps

D’une ligne trop droite

Dans la perfection insupportable du trait tiré à quatre épingles

Du point de maintenant

A celui que j’imagine insipide déjà

 

J’ai entendu tomber chaque heure

Sans comprendre

Pourquoi chacune n’était pas la dernière

 

Chacune fourbe dans son déploiement aux allures d’un siècle

D’une tombe

D’un néant

 

Toutes dans la folie

 

Pendant que montait depuis mes pieds

Jusqu’à ce qui n’était qu’un cœur

Un sentiment

Une émotion

Une âme

Appelez ça comme vous voulez

 

La glace que plus rien ne pourra briser

 

Iceberg à l’endroit à l’envers

Sans dessus ni dessous

Impavide

 

Romane

 



13/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres