Marche sur un fil

Marche sur un fil

Tangue et risque sa peau

Aux caprices du vent

Ou peut-être de vos mots

 

Marche sur un fil

Et c’est brouillard au fond des yeux

Chant de mort en gorge nouée

Ne pas comprendre

 

Ses bras se lèvent en sombre ralenti

Et quand ses mains s’ouvrent

Avec au bout des doigts

Tant de tendresse éparpillée

Quand ses mains s’ouvrent

S’échappe le rouge d’un ciel embrasé

 

Sa robe plie aux caprices du vent

Dans la fragilité ombre chinoise

Aux transparences insupportables

De ses courbes brisées

 

Marche sur un fil

Sans filet ni secours

Ni certitudes

Un foulard sur les yeux

Fil au bout du pied

 

Marche sur un fil…

 

Romane



03/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres